SOIREE DEBAT SUR LES LYCEENS SANS-PAPIERS

RETROUVEZ LE WADE QUARTET

Le Wade Quartet nous a enchanté lors de la fête du 05 mars. On peut le retrouver sur internet:

PETITION POUR LA REGULARISATION DE M. OURARI

La présence en France de M. Ourari, qui habite dans notre quartier dans le 19ème avec sa famille depuis 5 ans et dans notre pays depuis 6 ans, est à nouveau remise en cause par la préfecture : convoqué en septembre pour une régularisation, il a rendu le 20 octobre son dossier complet (avec contrat de travail) et reçu, le même jour, une obligation de quitter le territoire ! La préfecture a en effet jugé que sa fille Imane, grande prématurée, n’avait plus besoin d’être soignée en France.

L’intégration de M. Ourari ne fait aucun doute. Ses deux enfants, Samy et Imane, sont nés en France, Samy a des parrains républicains ; son épouse et lui sont très impliqués dans la vie de l’école (Mme Ourari a été déléguée FCPE), ils ont de nombreux liens familiaux sur place ; ingénieur en génie civil avec une expérience de 20 ans, M. Ourari est recherché pour ses qualifications, comme le prouve ce contrat qu’il a obtenu.

En 2009, 500 personnes du quartier avaient signé en moins de deux jours une pétition pour M. Ourari, alors placé en centre de rétention ; son arrêté de reconduite à la frontière avait ensuite été annulé par le tribunal administratif.

Deux ans plus tard, il est d’autant plus vrai que nous voulons garder cette famille avec nous ! Disons-le en 2011 comme en 2009, et en prévision du jugement qui décidera de la régularisation de M. Ourari : l’avenir de Lahcène-Samy, d’Imane et de leurs parents est ici !

On peut signer la pétition auprès des militants/référents RESF ou sur le site de RESF:

LA FETE DU COMITE BOLIVAR

Plus d’une centaine de parents, d’enseignants et d’habitants du quartier ont participé à la fête du comité RESF Bolivar le 05/02.

Ce fut l’occasion de discuter, de se retrouver, de faire le point sur les mobilisations de l’année passée…et des mois à venir.

Les enfants ont participé aux ateliers de Kathy et Rénata, écouté les contes de Florence.

Le Wade Quartet, un groupe franco-sénégalais, nous a offert un splendide concert.

A bientôt…pour une nouvelle fête.

LA FETE RESF DU 05 FEVRIER 2011

La FCPE Bolivar, avec le comité RESF, vous invite à un déjeuner et après-midi festif en soutien aux enfants des familles de sans-papiers le
samedi 5 février de 11h à 16h
à l’école maternelle Chaumont Soleil
rue de Chaumont

Depuis maintenant 5 ans, RESF (Réseau Education Sans Frontière) Bolivar veille à faire respecter les droits des enfants et des parents sans-papiers afin que ceux-ci continuent à vivre avec nous. Dans l’école primaire Bolivar, grâce à notre soutien à tous, Monsieur Larbaoui et son fils Youssef ont obtenu des papiers leur permettant de rester en France, à nos côtés. Tous les deux remercient chaleureusement tous ceux qui se sont mobilisés en leur faveur.

Au programme de la fête :
 présentation de l’action RESF
 repas partagé : chacun amène un plat et/ou un dessert
 animations :concert du Wade Quartet, contes ateliers pour enfants.

VENEZ NOMBREUX !

FETE DU COMITE RESF BOLIVAR LE 05 FEVRIER

DES PAPIERS POUR HINDA

Hinda est la maman de Rania qui a été scolarisé 4 ans à l’école Bolivar. Notre comité REFS Bolivar a lancé une pétition pour obtenir la régularisation de Hinda. On peut signer la pétition ici:

http://www.educationsansfrontieres.org/?page=article&id_article=32225

Le texte de la pétition est ci-dessous.

Hinda MALTI est en France depuis le 22 août 2005 avec sa fille Rania, alors âgée de 6 ans .

Elle a quitté l’Algérie parce qu’elle venait de divorcer de son mari suite à de mauvais traitements durant plusieurs années et parce qu’il est très difficile à une femme divorcée d’y vivre.

Son ex-mari voulant de plus récupérer sa fille alors que le jugement lui donne la garde, Hinda a préféré quitter l’Algérie espérant qu’ici elle ne serait pas rejetée en tant que mère divorcée et que sa fille pourrait étudier sereinement à l’école.

Depuis Hinda, malgré les difficultés, malgré un hébergement très éloigné du quartier s’est parfaitement intégrée.

Elle s’est toujours impliqué dans la vie de l’ école, a adhéré à la FCPE et a été élue déléguée de parents d’élèves à Bolivar l’an passé. Cette année, Rania est en 6è au collège Bergson.

Hinda a de nombreux liens amicaux en France. Rania a été parrainée en janvier 2007 à la mairie du 19ème en présence de 500 personnes. Hinda travaille et a même une promesse d’embauche en qualité d’assistante de vie . : il est évident que l’avenir de Hinda et de Rania est ici !

Pourtant, alors qu’elle a déposé un dossier de demande de régularisation , elle a reçu une OQTF (obligation de quitter le territoire). Suite au recours fait avec un avocat, Hinda est convoquée au Tribunal Administratif le jeudi 25 Novembre 2010 .

Parent d’élève, enseignant ou simple citoyen, nous voulons croire que, dans une situation aussi difficile, l’humanité et les intérêts de sa fille l’emporteront, que Hinda sera régularisée au plus vite.

Nous devons être nombreux le 25 Novembre au TA pour témoigner de notre soutien !

Soyons nombreux à demander sa régularisation, à signer la pétition et à la faire signer !